Samedi 21 et Dimanche 22 Avril 2018
Parcs et Jardins
23ème Festival
CHATEAU DE LISLEDON

On ne trouve pas de traces écrites de Villemandeur avant 1162 mais on peut supposer que le site de Lisledon fut occupé par un Château ou Place Forte depuis l’époque gallo­romaine. La bataille de Vimory en 1587 marque la fin du Château de Lisledon qui est pratiquement détruit. En 1598, le Château, ou plutôt ce qu’il en reste, est la propriété de “Noble homme Roger d’Argy, écuyer Seigneur de Lisledon”.
Apparaît alors la famille Birat, italienne, d’origine de Bozzolo, duché de Mantoue et prétendant descendre de la famille de Birague.
Georges Birat, né en 1544, entre au service de Catherine de Médicis et est naturalisé français par Henri III en 158o. Marié à Geneviève Pallé de Chatillon-Coligny, il réside constamment à Montargis à partir de 1582 où il est propriétaire de l’Ancien Palais rue de la Pêcherie. il est à l’époque concierge gruyer, garde martel de la forêt de Montargis et devient en 1609 valet de chambre de la garde robe de Louis XIII. Il a cinq enfants dont l’aîné Henri épouse en 1613 Marie Ravault, fille d’un riche bourgeois montargois anobli qui achète alors le Château de Lisledon et le fait restaurer peut-être par Androuet du Cerceau.
La restauration achevée vers
1626 donne au Château l’essentiel de son aspect actuel.
Lisledon restera dans la famille de Birague jusqu’en 1860. Il est alors racheté par Adolphe Cochery, avocat, journaliste, homme d’affaire, député, Maire de Villemandeur en
1870, Conseiller Général, Premier ministre des Postes. Cochery décède en 1900.
Son fils Louis hérite du domaine et le conserve jusqu’à sa mort en 1914. Le domaine de Lisledon connaîtra alors plusieurs propriétaires, probablement plus intéressés par l’exploitation des bois que par le Château lui-même.
En
1927, le Docteur Léopold Kollitsch achète Lisledon et y restera jusqu’à son décès le dernier résident du Château.
La propriété connaîtra encore deux propriétaires: la famille Douzon et la Société pharmaceutique de l’Egic qui utilisera le Château pour entreposer ses archives.

La ville de Villemandeur devient acquéreur du Château et des
14 hectares qui restent au domaine, en 1977 pour le prix de 1 200 000 francs. Cependant, la municipalité en réalisant cette acquisition a trouvé un Château dont l’état d’entretien laissait beaucoup à désirer. C’est pourquoi le Conseil Municipal a décidé en 1989 d’entreprendre des travaux de réhabilitation avec l’aide du Conseil Général du Loiret et du Conseil Régional de la Région Centre. Depuis quelques années le Château est loué pour des séminaires, mariages, réunions et même pour les tournages de films.

Pour tout renseignement, s'adresser à la Mairie de Villemandeur.
Site réalisé par le Rotary Club de Montargis.